Clôture en apothéose du 1er Camp Jeunesse de la Croix-Rouge Gabonaise

Débuté le 04 Août 2014 à Lambaréné, le Camp Jeunesse organisé par la Croix-Rouge Gabonaise a connu un franc succès au regard de la grandeur de sa cérémonie de clôture et des témoignages positifs des volontaires ayant pris part à cet évènement.

 En effet, c’est dans la matinée du lundi 04 Août que la ville du célèbre  humaniste, le Dr Albert Schweitzer, a  commencé à enregistrer l’arrivée des volontaires venant des quatre coins du Gabon, ainsi que les représentants Jeunesse de certaines Sociétés nationales amies, à l’instar de la France, la Centrafrique, le Congo, le Cameroun, le Japon et la Guinée Equatoriale.

C’est le Lycée Charles MEFANE de la capitale provinciale du Moyen-Ogooué qui a offert son cadre aux 500 jeunes volontaires, leurs encadreurs et leurs invités pour l’implantation du Camp. Outre les capacités d’accueil propres de l’établissement scolaire, notamment son internat et ses salles de classes qui ont été mis à la disposition des volontaires, la Croix-Rouge Gabonaise a déployé sur le site, 34 tentes, dont 7 familiales et 27 communautaires pour renforcer les capacités d’hébergement.

Le décor ainsi planté, nos jeunes volontaires ont tout de suite adopté l’esprit du camp et pris part au programme concocté par le Comité d’organisation, qui intégrait entre autres un footing matinal à travers les rues de la ville tous les jours, dès le lever du soleil, les ateliers de formation en Santé et éducation sexuelle, Civisme et éducation à la citoyenneté, Jeunesse et Volontariat, Jeunesse et entreprenariat, Jeunes, réseaux sociaux et actions humanitaires… De même, l’initiation à l’art a occupé une place de choix dans les activités des jeunes volontaires. Ainsi, plusieurs d’entre eux ont pu s’essayer à la peinture, au dessin, à la sculpture et à la céramique.

Par ailleurs, des excursions sur les nombreux sites touristiques dont regorge la localité, à l’instar du célèbre Hôpital Albert Schweitzer, ont satisfait la curiosité et rempli de joie les volontaires.

Des soirées récréatives, rythmées par les danses traditionnelles des différentes provinces du Gabon ont aussi comblé les attentes des uns et des autres. Sans oublier le feu de camp, naturellement.

« Si seulement tous les jeunes de mon quartier étaient là  pour profiter de tout ça, ils se rendraient compte que le volontariat ne se résume pas à porter un tee-shirt Croix-Rouge, mais aussi et surtout à s’épanouir intellectuellement, à aimer autrui et à s’impliquer dans les actions de secours et d’entraide en faveur des plus démunies, à tous les niveaux de notre vie », a confié Linda, une jeune volontaire du Sud du pays. « Ici, on est une grande famille, et nous nous rendons compte de l’importance que nous avons au sein de la Croix-Rouge Gabonaise. Lorsque nous repartirons d’ici, notre engagement sera plus grand et plus renforcé » a-t-elle conclu, résumant ainsi le sentiment général de ses camarades volontaires.

Le premier Camp Jeunesse fut en effet une occasion offerte par l’équipe dirigeante de la Croix-Rouge Gabonaise à ses volontaires de promouvoir les valeurs humanitaires à travers le partage d’expériences sur leur vécu humanitaire, les séminaires de renforcement des capacités et les activités ludiques. Les jeunes se sont impliqués jusqu’au bout et l’on exprimé à travers le discours prononcé par le plus jeune volontaire du Camp, Conrad IGOUANGOU, lors de la cérémonie de clôture, en présence de la Première Dame du Gabon, Sylvia Bongo ONDIMBA, Présidente d’honneur de notre organisation humanitaire. « Chère maman, Nous les jeunes, nous ne sommes pas compliqués, nous demandons simplement qu’on nous accorde un peu  d’attention », a indiqué le jeune volontaire, au nom de tous ses camarades. Une phrase qui a fortement marqué les esprits, à tel point qu’elle a été reprise par le Président de la Croix-Rouge Gabonaise, le Dr Guy Patrick OBIANG NDONG, dans son mot de fin à l’endroit de la Présidente d’honneur et des autorités de la localité venues en masse soutenir cette initiative.

La cérémonie de clôture s’est poursuivie avec la remise des distinctions, notamment les diplômes d’honneur aux 15 meilleurs jeunes volontaires des Comités locaux de l’ensemble du pays. Puis, les délégations des Sociétés Nationales amies ont été également honorées. Enfin, les volontaires ont offert des présents à la Présidente d’Honneur de la Croix-Rouge Gabonaise, Sylvia Bongo ONDIMBA, ainsi qu’au ministre de la Culture, des Arts et de l’Education Civique, Ida RETENO ASSONOUET.

Le Premier Camp Jeunesse de la Croix-Rouge Gabonaise s’est achevé avec un grand concert de musique animé par des artistes de renom, cadeau de la Première Dame du Gabon aux jeunes volontaires. Rendez-vous a été pris pour la deuxième édition en 2015.