La CRG présente à la journée de sensibilisation sur Ebola de l’AFRAM

Relayer et amplifier les efforts des différents organismes pour prémunir les populations contre le virus Ebola, tel était l’objectif de la journée de sensibilisation organisée le 30 octobre 2014 par l’Académie Franco Américaine de Management (AFRAM), sur le site de l’établissement à Batterie IV.

Après le mot de bienvenue du Directeur Général de l’établissement d’enseignement supérieur, Monsieur Sékouba KONDE, les experts, représentants d’administrations publiques, d’organismes internationaux et nationaux conviés à l’évènement ont été invités à partager aux étudiants d’AFRAM et à leurs parents, les différentes initiatives  mises en œuvre par les pouvoirs publics pour prévenir la fièvre hémorragique à virus Ebola dans notre pays.


Le DG d'AFRAM prononçant son mot de bienvenue

Ainsi, le représentant du Centre International de Recherche Médicale de Franceville (CIRMF) a entretenu l’assistance sur le virus proprement dit, notamment sa découverte, ses origines ainsi que ses différents modes de transmission. Ce dernier s’est particulièrement appesanti sur le caractère très mortel du virus Ebola qui, à ce jour, n’a ni vaccin ni  traitement.

Dr NKOGHE du CIRMF, durant son exposé
Pour sa part, le représentant du ministère de la Santé a décliné la stratégie gouvernementale de surveillance épidémiologique dont l’objectif est de contrôler, jour et nuit, tous les flux migratoires entrant dans notre pays, afin de vérifier qu’aucune personne infectée, en provenance des pays déjà atteints par la maladie, n’échappera au contrôle de la cellule de veille mise en place à cet effet.

Intervention de M. Ousmane BELLO de la CRG

Enfin pour Monsieur Ousmane BELLO,  Coordonnateur des activités  CRG pour le 4ème arrondissement de Libreville, qui représentait la Croix-Rouge Gabonaise à cette rencontre de sensibilisation et de partage, « Nous faisons une prévention de masse, et cela implique chaque acteur de la société », a-t-il souligné. Indiquant par la suite à l’endroit de l’assistance, qu’Ebola « est une urgence de santé internationale qui implique tous les pays, même ceux qui ne sont pas touchés à ce jour par l’épidémie comme le Gabon ».  Ainsi, « à travers les sensibilisations de masse, la Croix-Rouge Gabonaise souhaite inculquer à la populations des mesures de prévention contre le virus Ebola », a conclu Ousmane BELLO.


Après les différents exposés, les débats se sont poursuivis par un jeu de questions-réponses qui a permis d’édifier davantage les étudiants d’AFRAM et leurs parents sur la question.
Un numéro vert a été communiqué à l’assistance par le représentant du ministère de la Santé : il s’agit du 1314. Ce numéro permet aux populations de donner l’alerte lorsqu’un cas est suspecté dans leur entourage, notamment les personnes en provenance des pays déjà touchés par la maladie.

Les étudiants attentifs Vue des participants
Photo de famille des officiels