La Croix-Rouge Centrafricaine en deuil : la Société Nationale du Gabon compatit

 

La Croix-Rouge Gabonaise (CRG) a tenu à apporter son soutien à la Croix-Rouge Centrafricaine endeuillée par la mort d’un chauffeur-secouriste, le 21 août dernier à Bangui. Elle l’a exprimé à travers un courrier de son président, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, à son homologue centrafricain.

« C’est avec une vive émotion que nous avons appris la mort tragique de Bienvenu Bandios, chauffeur-secouriste à la Croix-Rouge Centrafricaine », a écrit le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong à son homologue centrafricain.

Dans ce message fraternel, le président de la CRG transmet également les condoléances de la présidente d’honneur de l’institution, des employés et des volontaires à la Société nationale sœur de la RCA.

Bienvenu Bandios qui s’était engagé comme volontaire en 2009, était apprécié pour son entière disponibilité qui faisait qu’il  passait 25 jours en moyenne par mois à l’intérieur du pays pour porter secours. Alors qu’il tentait, dans une situation critique de transporter des blessés, il a été atteint d’une balle dans la tête. Le drame qui a eu lieu au PK5 de Bangui, au croisement de l’Avenue de France et de l’Avenue Koudoukou, a suscité une grande indignation et remis en cause le respect, en temps de guerre, des droits et de la vie des humanitaires qui sont pourtant au service de tous les camps. Le secouriste avait 30 ans.

Evoquant la situation politique, sociale et humanitaire que connaît ce pays de la sous-région d’Afrique Centrale, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong a indiqué que la Croix-Rouge Gabonaise « tient à adresser nos encouragements à l’ensemble des permanents et volontaires de la Croix-Rouge Centrafricaine, qui portent inlassablement secours aux victimes de la crise qui prévaut ».