50 ans de principes

Le 8 octobre 2015 marque le 50ème  anniversaire des principes fondamentaux du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge. Adoptés lors de la XXème Conférence internationale de Vienne en 1965, ces sept principes - Humanité, Impartialité, Neutralité, Indépendance, Volontariat, Unité et Universalité – restent pertinents et appliqués aujourd’hui. La difficulté est de les adapter aux défis de notre époque.



Les défis d'aujourd'hui


Cinquante ans après, les principes sont-ils toujours d’actualité? La réponse est oui.


Le contexte géopolitique a bien évolué depuis 1965 mais leur pertinence ne fait aucun doute; ils restent le socle du Mouvement international Croix-Rouge, les piliers sur lesquels reposent ses actions en faveur des personnes les plus vulnérables.


La crise des migrants que traverse l’Europe actuellement en est une illustration. De nombreuses sociétés nationales Croix-Rouge ou Croissant-Rouge sont mobilisées dans l’ensemble des pays concernés. Les principes d’humanité et d’impartialité sont brandis haut et fort lorsque le besoin se fait sentir de justifier cette mission humanitaire. La Croix-Rouge française a ainsi affirmé devant les médias sa mission d’accueil inconditionnel de toute personne en situation de précarité, sans aucune distinction d'origine, de religion, etc.


Car les principes fondamentaux suscitent parfois le débat ou les interrogations, notamment dans des situations de crise mais également dans leur application globale. Comment rester indépendants en tant qu’auxiliaires des pouvoirs publics? Comment imposer notre éthique dans nos partenariats avec des entreprises privées, des bailleurs de fonds, l’Etat… ? Comment s’assurer que la Croix-Rouge reflète bien la société civile dans toute sa diversité? Comment faire vivre la solidarité internationale dans des pays qui la refusent? Autant de situations qui supposent de s’interroger dans chacune des décisions et actions conduites et de partager ses questionnements en équipe. C’est là le rôle difficile du Conseil d’administration : veiller à l’application et au respect des principes.



Des principes en évolution constante


Le cinquantième anniversaire des principes est l’occasion de mener une large réflexion à l’échelle internationale. Du 8 au 10 décembre prochain se tiendra la conférence internationale de Genève qui réunit la FICR, le CICR, les sociétés nationales et les gouvernements signataires des conventions de Genève. Cette conférence prendra la forme d’un grand débat interactif sur le thème : « le pouvoir de l’humanité : les principes fondamentaux en action ». Il s’agira de réfléchir avec les gouvernements sur leurs engagements et la mise en œuvre des principes sur le terrain.


La réflexion sur les principes est permanente ; non pas sur leurs fondements, mais sur les difficultés parfois à les faire appliquer sur le terrain, face à des situations complexes. Les humanitaires y sont confrontés chaque jour. Des débats nécessaires donc, pour mieux les faire vivre et les transmettre aux nouvelles générations qui continueront à porter cet idéal.