La CRG en Campagne de sensibilisation sur Ebola

600 volontaires de la Croix-Rouge Gabonaise sont à pied d’œuvre depuis une semaine à travers le territoire national pour sensibiliser les populations sur le virus Ebola.
En effet, conformément à la stratégie mise en place par la CRG, et dans l’optique de prévenir la maladie,  les volontaires des neuf provinces du Gabon, préalablement formés sur la thématique de la fièvre hémorragique à virus Ebola,  sont actuellement déployés à travers le pays pour prodiguer des conseils aux populations, notamment sur les meilleures pratiques d’hygiène pour prévenir cette maladie très mortelle, mais aussi sur la conduite à adopter en cas de survenue d’Ebola.

A Libreville comme à l’intérieur du pays, le message reste le même : « Ebola tue. C’est une maladie très dangereuse qui, à ce jour, n’a ni vaccin, ni traitement. La prévention reste le seul moyen efficace de lutte ».


Du porte à porte à Owendo

Sensibilisation à Franceville

Le message principal est axé sur les moyens de prévention et tout ce qu’il faut savoir sur la maladie, car pour mieux y faire face, il est indispensable de bien la connaître. Les volontaires multiplient les stratégies de sensibilisation afin de toucher le plus grand nombre. Du porte à porte en passant par les focus groupe ou des rencontres individuelles, les volontaires de Libreville, Franceville, Lambaréné, Mouila, Tchibanga, Port-Gentil, Makokou, Oyem et Koula-Moutou, les capitales des 9 provinces du Gabon, rivalisent d’ingéniosité, allant même jusque dans les lieux de culte, les établissements scolaires, centres commerciaux, grands carrefours…


Dans une mosquée du 3e arrondissement de LBV


Les volontaires du 1er Arrondissement de Libreville, dans un foyer à Plaine-Orety

Le Gabon étant encore à ce jour épargné, le mot d’ordre reste ‘’la propreté’’. Les volontaires rappellent aux populations que les bonnes pratiques d’hygiène restent le moyen le plus efficace pour prévenir la maladie. Ainsi, les gestes basiques comme se laver les mains avant de manger ou après une sortie, en rentrant à la maison, nettoyer ses fruits et légumes à l’eau claire avec deux gouttes de Javel avant de les consommer, boire de l’eau potable et surtout ne pas manger la viande des animaux trouvés morts ou malades en forêt, constituent le refrain de cette campagne.

Dans un quartier du 4e arrondissement de LBV A Franceville, les volontaires apportent le message de sensibilisation dans tous les foyers

A  toutes les étapes de la sensibilisation des prospectus sont remis aux populations afin que ces dernières, après le passage des volontaires, puissent continuer la sensibilisation.


Un boutiquier du 1er Arrondissement de Libreville sensibilisé par les volontaires
Au 1er Arrondissement de Libreville, tout le monde doit être sensibiliser, d'où la stratégie du porte à porte.