Fin de la 9ème Assemblée générale de l’ACROFA à Libreville

Du 4 au 6 février s’est tenue à l’hôtel Méridien Ré-Ndama de Libreville, la  9ème Assemblée générale des Sociétés Nationales Croix-Rouge et Croissant-Rouge  Francophones, Hispanophones et Lusophones d’Afrique (ACROFA). La cérémonie d’ouverture qui a eu lieu le mercredi 4 février était présidée par Monsieur Youssouf SIDIBE NZENGUE-A-KASSA, Ministre Délégué chargé de la Santé au Gabon.


C’était en présence du Président de la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), Monsieur Tadateru KONOE, du Chef de Délégation Afrique Centrale du Comité International de la Croix-Rouge (CICR), Monsieur Simon Peter BROOKS, du Président de l’ACROFA, Monsieur Abdourahmane CISSE et du Président de la Croix-Rouge Gabonaise, Dr Guy Patrick OBIANG NDONG.

Le Ministre dans son discours d’ouverture dira que « Quel que soit le lieu où l’on se trouve sur la planète, s’il y a une chose qui fait l’unanimité de tous les peuples et de toutes les nations : c’est l’action humanitaire que prône le Mouvement International de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Cette mission de prévenir et d’atténuer les souffrances humaines en leur apportant une aide est louable. Car, grâce aux interventions de la Croix-Rouge dans le monde, des millions de personnes sont sauvées de leur situation parfois d’extrême vulnérabilité ».

Le Ministre dans son discours d’ouverture

Pour terminer, le ministre a indiqué : « c’est pour moi l’occasion de féliciter l’équipe dirigeante et l’ensemble des volontaires de la Croix-Rouge Gabonaise pour le courage, l’abnégation et la solidarité dont vous faites montre lors des inondations, des vents violents, des accidents et bien d’autres catastrophes qui frappent de plus en plus notre pays ».

Pour sa part, le Président KONOE a indiqué que « l’année 2015 sera marquée par une série de manifestations importantes durant lesquelles nous devrions œuvrer pour un monde meilleur. Le 50ème anniversaire de nos Principes Fondamentaux est l’occasion de célébrer ces Principes qui sont largement respectés partout dans le monde. Ils inscrivent notre motivation et notre solidarité dans notre mission humanitaire. C’est donc l’occasion idéale d’être plus soudés que jamais. Il me semble que dans le contexte africain, il sera constructif que les Sociétés nationales puissent mettre en valeur toute la diversité ethnique, religieuse et linguistique en appliquant les principes de neutralité et d’impartialité. Pour surmonter les nombreux défis humanitaires qui se posent à nous, il faut célébrer la culture positive de la diversité comme une force, non seulement en Afrique mais aussi partout dans le monde ».

Président de la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), Monsieur Tadateru KONOE

Prenant la parole à son tour, le Président de la Croix-Rouge Gabonaise, Dr Guy Patrick OBIANG NDONG a indiqué : « en tant que Mouvement humanitaire, nous devons agir en prônant haut et fort nos valeurs humanitaires afin d’inverser la déshumanisation de l’homme qui affecte le monde aujourd’hui. Nous devons être des apôtres humanitaires qui sensibilisent sur la non-violence et non être considérés comme des simples brancardiers de la violence qui n’interviennent que pour porter secours là où le mal est déjà fait, là où le mal existe déjà. Pour cela, je propose que cette 9ème Assemblée générale de l’ACROFA soit force de proposition auprès de la FICR et du CICR pour des stratégies novatrices de préparation et gestion des catastrophes des SN. Ne dit-on pas que mieux vaut prévenir que guérir ?  Je propose également qu’un fonds d’appui aux SN membres de l’ACROFA soit créé pour soutenir les Croix-Rouge en difficulté ».

Le Président de la Croix-Rouge Gabonaise pendant son discours

Au cours de cette assemblée générale, les délégués venus des pays francophones, anglophones et lusophones d’Afrique ainsi que ceux des Croix-Rouge d’Europe membres associés de l’ACROFA ont planché entre autres sur les sous thèmes suivants : La Gestion du volontariat, la Redevabilité des Sociétés nationales, Safe Access, les Moyens de subsistance. Après trois jours de travaux, les participants ont formulé des résolutions  qui consistent entre  autres : à booster l’association, à générer des ressources financières, etc. En outre les participants ont formulé des recommandations allant dans le sens du renforcement des capacités des Sociétés Nationales afin qu’elles puissent atteindre leur objectif qui est  d’atténuer les souffrances et les vulnérabilités des êtres humains. L’Assemblée générale a par ailleurs adopté certains actes de l’ACROFA, à l’instar du Manuel de procédures, du Document cadre sur la gestion du volontariat et le Questionnaire sur la bonne Gouvernance.

Une vue densemble des travaux de l’ACROFA

Il est important de noter qu’à l’issue des travaux, le bureau sortant de l’ACROFA, présidé par monsieur Abdourahmane CISSE a été réélu à l’unanimité. Le Président de la Croix-Rouge Gabonaise, Dr Guy Patrick OBIANG NDONG y fait son entrée en qualité de deuxième Conseiller. Le mandat du bureau de l’ACROFA dure quatre ans.

Le Président de l’ACROFA réélu

Le nouveau bureau de l’ACROFA
Photo de famille après la fin des travaux